Remise du Prix Littéraire 2008

Le 18 mars 2008, le prix “Coup de Coeur” de l’Ajmed a été remis à Annie Thébaud-Mony, pour son livre : “Travailler peut nuire gravement à votre santé”, éditions La Découverte.

Le groupe AJMED PRIX était composé de : Agnès Duperrin, Bénédycte Transon Capone (responsable du groupe), BrigitteFanny-Cohen, Florence Arnold-Richez, Helene Huret, Marie-Claude Fayard, Marie-Paule Dousset et Rica Etienne.

Les ouvrages nominés :

– « Parlons psy », Collectif d’auteurs supervisé par Evelyne Ridnik (éd. L’Archipel).

– « Ados en souffrance », par le Pr Philippe Jeammet et le Dr Denis Bochereau (coédition La Découverte, Fondation de France et Unafam).


- « Qui sommes-nous avant de naitre », du Dr Roger Bessis (éd. Calmann-Levy).

– « Le syndrome de Lazare », du Pr Patrick Clervoy (éd. Albin Michel).


- « Je ne suis pas enceinte, enquête sur le déni de grossesse », par Gaëlle Guernalec-Lévy (éd.Stock).


- « Femmes et dépendances », du Dr William Lowenstein et Dominique Rouch (éd. Calmann-Lévy).

 
- « Travailler peut nuire gravement à votre santé », par Annie Thébaud-Mony (éd. La Découverte).

– « Le principe de vie (le cancer peut être guéri) », par Laurent Schwartz (éd. La Martinière).

Et le gagnant est… 

« Travailler peut nuire gravement à votre santé », par Annie Thébaud-Mony (éd. La Découverte), à paraître le 7 mai 2008.

Résumé :

On savait que travailler n’était pas bon pour la santé. Maintenant, on en a clairement la preuve (voir le dernier rapport sur le stress au travail ). Sous traitance, atteintes à la dignité, mise en danger, cancers professionnels (amiante, radiations ionisantes, délocalisations des risques, etc.), au travers d’études et enquêtes fouillées et de témoignages, cette chercheuse, sociologue, enseignante à Bobigny, responsable d’un service de recherches Inserm à Villejuif, dénonce les risques du travail pour la santé.

Contacts presse : Marion Staub (01.44.08.84.22). Pour interviews éventuelles : 06.76.41.83.46 (thebaud@vjf.inserm.fr).

Le prix a été remis le 18 mars 2008 à l’issu de notre Assemblée Générale. Mille merci à Mai Tran, du service de presse du MEDEC, qui nous a aidées et accueillies.

nucleaire8

pr8